Born in Prague (Czech Republic), Šhimona Součková  attended studies of fine arts and architecture and obtained a high school diploma in history of art (and of Sociology and Pedagogy) in 1970. Five years later, she finished her graduate's upper course of the school of  the musical arts (D.A.M.U.), specialized in theater. She left the official cultural structure of the totalitarian regime and ended up in the circle of the said 'unofficial culture'.


In 1983, she emigrated at first towards Spain, passed by Canada, then settled down in France, in Amiens, where she was in charge of the management of workshops in fine arts. She also worked for various theater companies and became member of the Amiens troupe called 'Charnière'. In parallel, she exhibited her works in France, Italy, Belgium and in Czech Republic. In 2000, she discovered the Auvergne and settled in Thiers.
 
"Mastering perfectly the techniques of expression of fine arts, being full of the biblical and Greco-Roman myths, tales and songs of her native country, Šhimona Součková organizes her imagination in unstable, floating works within a world where her dreams balance each other in poetry and aestheticism.

Formerly, to keep the stories, she wished to become a writer but she never found the right word for the images which she kept and fed. She gave up the writing for the benefit of her brush and realized that the tool changed nothing in correctness.
Cahiers de création plastique of Puy de Dôme, 2010.

***

Née à Prague (République tchèque), Šhimona Soucková suit des études d‘arts plastiques et d'architecture et obtient un Bac d'Histoire de l'art (et de sociologie et pédagogie) en 1970. Cinq ans plus tard, elle achève son parcours d'étudiante diplômée de l'Ecole supérieur des arts musicaux, spécialisation théâtre (D.A.M.U.). Elle travaille pour différents théâtres tchèques, puis pour la télévision. Elle quitte la structure cullturelle officielle du régime totalitaire et se retrouve dans le milieu de la dite „culture parallèle“.

En 1983 elle émigre d'abord vers l'Espagne, passe par le Canada, puis s'installe en France, à Amiens, où elle assure la direction d'ateliers d'Arts plastiques. Elle travaille également pour différentes compagnies de théâtre et devient membre de la troupe amiénoise „Charnière“. En parallèle, elle expose ses oeuvres en France, en Italie, en Belgique et en République tchèque. En 2000, elle découvre l'Auvergne et s'installe à Thiers. 

„Maîtrisant parfaitement les techniques d'expression des arts plastiques, imprégnée des mythes bibliques et gréco-romains, des contes et des chansons de son pays natal, Šhimona Soucková organise son imaginaire dans des œuvres mouvantes, flottantes au sein d'un monde où ses rêves s'équilibrent en poésie et esthétisme.

Autrefois, pour conserver les histoires, elle désirait devenir écrivain mais elle ne trouvait jamais le mot juste pour les images qu'elle a gardé et nourri. Elle a abandonné la plume au profit du pinceau et s’est rendue compte que l'outil ne changeait rien en matière de justesse.“

Cahiers de création plastique du Puy de Dôme, éd. 2010.

 

ŠHIMONA SOUČKOVÁ